Installer une chaudière cogénération

Voir la décoration en grand

Installer une chaudière cogénération

La précarité énergétique semble n’atteindre qu’une toute petite proportion de la population. Par contre, la plupart d’entre nous cherchent à dépendre le moins possible du réseau de distribution électrique par les différents moyens qui existent à ce jour. Le concept de la cogénération débarque dans les demeures privées et commence à avoir du succès. Si cela relevait de l’utopie de pouvoir se réchauffer et de produire sa propre électricité, c’est maintenant devenu réalité avec les unités de micro-cogénération déclinées sous forme de chaudière micro-cogénération.

Installation relativement facile

Il existe deux modèles de chaudières cogénération pour le moment selon que celle-ci soit prévue pour une pose murale ou au sol. L’un ou l’autre de ces modèles ne prend pas plus de place qu’une banale chaudière à condensation.

L’installation de la chaudière cogénération à proprement parler est presque la même que pour une chaudière classique à la différence près qu’il faut aussi la raccorder à votre réseau électrique au niveau du tableau électrique pour y injecter l’électricité produite et connaître la valeur de cette dernière.

Si vous avez déjà en place un réseau de chauffage alimenté par une chaudière classique, l’installation de la chaudière cogénération ne nécessite pas de grands travaux d’aménagement. Il suffit juste de remplacer l’ancienne. Dans le cadre d’une nouvelle construction, par contre, il va falloir prévoir la mise en place d’un réseau qui devra être fait par un spécialiste.

Il n’est pas rare que l’électricité produite dépasse les réels besoins de votre domicile. Pour ne pas gaspiller cette énergie, il convient de l’injecter dans le réseau de distribution pour recevoir en retour une rémunération. Dans ce cas, il est recommandé de consulter un professionnel pour faire un branchement correct des câbles nécessaires parce que cela nécessite une intervention au niveau du compteur.

D’où sort la chaudière cogénération ?

À vrai dire, la technologie de la chaudière cogénération ne date pas d’hier. C’est une technique utilisée depuis longtemps, mais qui servait exclusivement en système de chauffage et de production d’électricité dans les grands immeubles à plusieurs appartements et les industries où ces énergies connaissent une très forte demande.

Brève anatomie de la chaudière cogénération

La chaudière cogénération, pour faire simple, est une chaudière qui produit à la fois des calories pour le chauffage et de l’électricité pour l’autoconsommation ou pour la revente. En plus des éléments constitutifs d’une chaudière classique ou à condensation, ce type de chaudière dernière génération embarque un moteur qui transforme de l’énergie mécanique en électricité. Selon les conceptions, vous pouvez trouver sur le marché des chaudières avec un moteur Stirling, un moteur à combustion interne/externe, ou des piles à combustible fonctionnant à l’hydrogène ou un autre type de gaz.

Les calculs à faire

En principe, l’utilisation d’une chaudière cogénération devrait vous permettre de produire entre 60 et 80 % de l’énergie électrique d’une maison. Ceci dit, il est tout de même conseillé de bien faire le devis de son installation et de son amortissement parce que pour le moment la chaudière cogénération stagne avec un prix assez élevé qui peut ne pas être à la portée de tout le monde. En plus, la quantité d’électricité pouvant être produite dépend de la chaleur générée pour le chauffage. En ce sens, plus avez besoin de chaleur pour le chauffage, plus vous pourrez produire de l’électricité.