Erreur déco : arrêtez de poser de la moquette chez vous !

Voir la décoration en grand

Erreur déco : arrêtez de poser de la moquette chez vous !

Certes, la décoration est une question de goût et comme il est dit, le goût ne se discute pas. Seulement, certaines pratiques nécessitent certaines balises de remise à niveau et de mise à jour. Là où certains éléments peuvent se vanter d’être intemporels, certains doivent être utilisés avec plus de parcimonie ou tout simplement à ranger le temps que sa tendance fasse un comeback, chose fréquente dans le monde de la déco et de la mode. La polémique actuelle concerne l’usage de la moquette entant que décoration.

Moquette : de qui se moque-t-on ?

L’avis est encore mitigé quant à la valeur décorative de la moquette de nos jours. La moquette a connu sa véritable heure de gloire aux alentours des années soixante. Si certains restent des inconditionnels de ce revêtement textile qui sert à la fois de décoration, parce qu’éditée sous d’innombrables coloris et motifs, la moquette est un élément qui fait désormais partie du passé. Même s’il n’y a pas que du négatif dans la moquette, force est de constater qu’elle reste quand même un dépotoir de microbes et d’allergènes divers qui ne manqueront pas de porter atteinte à la santé des occupants d’une maison et surtout que vos toutous et vos minous aiment bien en faire leurs « petits coins », sans parler des poils qu’ils y laissent. Qui plus est, côté esthétique, la moquette rentre difficilement dans le cadre des différents types de styles modernes.

La moquette et les liquides : c’est la galère !

Verser par inadvertance du café ou de l’huile sur son carrelage ou sur son parquet ne fait pas l’objet d’une intervention d’urgence. Par contre, pour une moquette, c’est une tout autre histoire remplie de frustrations et d’énervements. L’eau est vraiment l’ennemie de la moquette, sauf quand elle sert à la laver et même dans ce cas l’attendre sécher est une grosse perte de temps. La moquette humide ou mal-séchée risque grandement de développer des moisissures ou des champignons en plus de l’odeur pestilentielle qui en émanera. De toute manière, la moquette n’en vaut vraiment pas la peine vu l’entretien régulier qu’elle nécessite qui plus est, elle peut nécessiter toute une panoplie de matériels pour rester propre et stérile aux développements microbiens. Pour rappel, la moquette est formellement interdite si vous ou un membre de votre famille est asthmatique.

La moquette et votre image sociale

Certains logements communs peuvent ne pas s’en passer pour des raisons d’isolation phonique et pour un gain de chaleur. Cependant, même dans ces cas-là, les locataires d’aujourd’hui ont tendance à vouloir cacher leur moquette sous des couches de tapis ou encore de parquet flottant. Une raison pour laquelle la moquette est si décriée par rapport à d’autres revêtements c’est sa réputation de « has been » et même les plus adeptes du style vintage n’en usent que très partiellement et non pas comme il se faisait avant avec de la moquette sur toute la surface du salon jusque dans tous les couloirs. Arrêter de poser des moquettes vous évitera de vous mettre dans l’embarras à dire à vos invités de se déchausser à l’entrée de votre maison.